Gérer votre vie quotidienne, Progresser vers votre épanouissement

Retrouvez le plaisir !

ZZZZZZZZCapture

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous sur le plaisir. Ce fameux plaisir qu’on oublie de plus en plus souvent, qu’on laisse sur le bord de la route.

Dès la plus jeune enfance, on inculque à nos enfants un esprit de compétition, on leur demande de suivre exactement ce qu’on attend d’eux. Mais où est leur plaisir ? Dans le regard de nous les parents quand nous sommes fières ? mais est-ce cela du plaisir ?

Hier soir alors que j’assistais à l’entrainement de natation de mes filles, j’ai vu des visages tirés, des enfants stressés. Ils avaient tous moins de 10 ans ! Que leur propose-t-on pour l’âge adulte ? Ne devons nous pas leur redonner le plaisir de pratiquer un sport ?

Qu’est-ce qui doit nous faire le plus plaisir la banane de nos enfants à la sortie de l’entrainement ? ou bien notre fierté de les voir partir à leur première compétition alors qu’ils ne sont pas encore au niveau ?

En entendant les commentaires de certains parents, je me suis rendue compte qu’on attendait d’eux des résultats. Mais certains n’ont que 7 ans !! où est leur plaisir ?

Redonnons leur du plaisir, le plaisir de se défouler, le plaisir de pratiquer n sport.

J’aimerais temps entendre de nouveau ma fille me dire « tu sais maman j’aime aller à la piscine car cela me destresse. » Mais aujourd’hui on leur met une telle pression, une telle exigence qu’ils n’éprouvent plus de plaisir, juste de la fierté à travers notre regard ! Même si cela les aide à se construire, ce n’est pas tout !

Alors aujourd’hui, je vous lance un défi : redonnez du plaisir à votre enfant !! arrêtez de vouloir en faire un futur grand champion, redonnez lui son enfance tout simplement ! 

Il aura bien le temps de devenir un grand champion.

Fréderick Bousquet un grand nageur n’a commencé la natation qu’à 14 ans !!!

« Enfant, Frédérick Bousquet était passionné de football. « Gamin, je passais mon temps la balle au pied. Je voulais devenir footballeur. Chez moi, y’avait des ballons partout. Je dormais même avec ! Mais entre 12 et 13 ans, j’ai fait une poussée de croissance, mes os n’ont pas suivi : dès que je me prenais un coup, ça faisait une fracture. Au bout d’une année dans le plâtre, les médecins m’ont interdit le foot. J’étais en pleurs. Comme sport, ils m’ont laissé le choix entre la danse – inconcevable – et la natation. Je n’aimais pas trop le contact avec l’eau, mais je gagnais les courses. C’est le goût de la victoire qui m’a donné celui de nager », confie-t-il au mensuel Phosphore »

Des exemples il en existe dans tous les sports.

Vous aussi dans votre vie, remettez du plaisir ! Allez on se lance le défi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s